19 décembre 2020 à 11:16

Seagate a confirmé au média TechRadar Pro que le fabricant a commencé à expédier des disques durs de 20 To sous technologie HAMR, mais ne vous précipitez pas pour en acheter un tout de suite, car ils ne sont pas encore disponibles pour les consommateurs !

Le disque, qui possède la plus grande capacité de disque dur à ce jour sur le marché en technologie offrant réellement 20To (vs. 20To SMR basé sur des disques physiques de 16To), fera partie de la famille Exos, comme l'annoncait le fabricant en août 2020.

Un porte-parole de chez Seagate a indiqué que le fabricant "expédie ces disques sur une base limitée au sein de la gamme EDS (Electronic Data Systems) à destination de certains de ses clients des centres de données en phase pilote, alors que nous continuons à collecter des données sur les retours d'utilisation".

La technologie HAMR qui est implantée dans ce nouveau disque dur devrait être au cœur de l'ambition de Seagate de proposer un disque dur de 50 To d'ici 2026 !

TechRadar pose la question : L'avenir du disque dur en danger ?

En effet il se pourrait bien que ces disques de 50To arriveront trop tard. L'introduction de la technologie PLC (successeur de QLC) sur le marché du stockage, combinée à la résurgence de l'industrie des bandes magnétiques, signifie que le vénérable disque dur se trouve pris en sandwich entre deux rivaux très agressifs qui veulent tous deux ronger sa part de marché, d'un côté sur le stockage actif, de l'autre sur les archives long terme.

Et bien que les capacités des lecteurs de disque augmentent, elles ne peuvent pas égaler la croissance exponentielle observée dans les médias concurrents. Le plus gros SSD actuellement est un modèle de 100 To de Nimbus Data, tandis qu'un prototype de bande de 580 To a été dévoilé il y a quelques jours seulement.

Des avancées majeures ont été réalisées par Toshiba, Samsung et Intel qui font tout leur possible pour réduire le coût total de possession des SSD afin qu'il corresponde à celui des disques durs.

2021 est l'année où les SSD à 5 bits par cellule (ou SSD PLC) se généralisent et cela pourrait avoir un profond effet sur la répartition des capacités, poussant les disques durs à se positionner sur des marchés de niche à terme ...

Stockage sur bande d'une capacité de 580To: les disques durs hors course à terme sur l'archivage

Les chercheurs d'IBM et Fujifilm ont fait équipe pour sortir un prototype de bande d'une capacité de 580To (ou 0,58PB).

C'est l'équivalent de près de six des plus gros disques SSD du monde (le Nimbus Data 100To) ou de 29 disques durs Seagate Exos 20To. Plus important peut-être, il est plus de 32 fois supérieur à la technologie actuelle de bande LTO-9 grâce à une densité de surface record de 317 Gbits par pouce carré.

Fujifilm a utilisé des particules de ferrite de strontium (SrFe) - et un certain nombre de techniques - pour augmenter considérablement la capacité de la bande ; il s'agit notamment de bandes plus fines et de longueurs de bande plus importantes.

Bien qu'il s'agisse d'une R&D sans qu'aucune date de lancement commercial n'ait été fixée, un porte-parole d'IBM a confirmé qu'"il existe une feuille de route standardisée à suivre et qui permettra de mettre ce produit sur le marché dans un peu moins de dix ans. C'est le moteur de cette démonstration - montrer aux entreprises que la bande sera viable pendant des décennies alors que le disque dur a frappé un mur".

Étant donné que Fujifilm est un membre fondateur de la fondation LTO (Linear Tape Open), il est certain que la technologie actuelle se retrouvera dans les bandes LTO à un moment donné dans le futur. La bande LTO-9 actuelle devrait atteindre 18 To, tandis que les Gen 10, 11 et 12 atteindront 144 To en natif. À 560 To, la bande prototype pourrait être le percurseur d'un Gen 14 théorique, qui sera probablement lancé après 2030.

Les fabricants de disques durs sont bien conscients du défi que doit relever cette industrie, mais il ne leur reste que peu d'options. Un disque de 18 To, par exemple, a une densité de surface de plus de 1 To par pouce carré, soit environ 85x de plus qu'une bande LTO-9. En d'autres termes, pour correspondre à la capacité d'une bande de 560 To, les plateaux de disque dur doivent atteindre 85 To par pouce carré, ce qui pourrait enfreindre les lois de la physique.

Sat DREAM

1 commentaire

Ou

Jojo le 24 décembre 2020 - 01:17

Il y a un lien vers l'article de TechRadar ?